CHALLENGE UNIQUE

Africa Express, c’est accomplir un défi encore jamais réalisé : traverser le continent africain en train pendant 8 à 10 mois et parcourir plus de 40.000 km.
C’est le challenge d’un trajet au long cours à travers un continent qui ne dispose pas d’un réseau ferré unifié et dont les trains ont subi les aléas de l’Histoire. Pourtant, certaines lignes jouent encore un rôle crucial dans le transport de personnes et de marchandises.

Né au début du XXème siècle, le chemin de fer en Afrique s’est développé jusque dans les années 1980. Malgré les conditions douloureuses dans lesquelles sont nées certaines lignes de chemin de fer, il fut un élément clé de l’économie en permettant la mise en valeur agricole ou minière de certains pays (République Démocratique du Congo ou ex-Congo Belge, Mauritanie, Côte d’Ivoire...) ou encore du désenclavement de certaines régions. A partir de 1980, le chemin de fer a amorcé son déclin, accompagné de dysfonctionnements liés à la vétusté du réseau et à des difficultés de financement ou de gestion combinés à la baisse de trafic de voyageurs et de marchandises. Pour autant, le parcours d’Africa Express est ponctué de lignes de chemin de fer et de trains mythiques toujours en activité telles que le Lunatic Express, le Congo Océan, le Tazara, et bien d’autres, qui constituent des étapes indispensables dans l’expédition.

 

Se déplacer en train c’est...

• Employer un mode de transport soutenable, et faiblement émetteur en gaz à effet de serre

• Accepter le rôle de vecteur social du train et multiplier les rencontres

• Résister à la dictature de la vitesse et promouvoir un rythme de vie plus souple

 

Découvrez quelques trains incroyables d'Afrique, et le trajet parcouru par la Mission Africa Express !